La fin des salariés de l’immobilier au profit des mandataires

0
4644

L’immobilier est en pleine mutation : le constat de Gérard JAMAIS réseau immobilier Terre et Mas de Provence.

Le secteur de l’immobilier change et les professionnels voient les mandataires indépendants prendre peu à peu la place des salariés de l’immobilier. Les réseaux de mandataires immobiliers attirent de plus en plus de commerciaux indépendants dont la croissance est de plus en plus importante dans ce secteur.

Gérard JAMAIS réseau immobilier Terre et Mas de Provence nous explique ce phénomène qui révolutionne le marché de l’immobilier.

COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS LE RECRUDESCENCE DES MANDATAIRES IMMOBILIERS ?

En fait, les mandataires indépendants commencent à prendre une place prépondérante depuis quelques années déjà. Un statut qui séduit les négociateurs, y voyant la possibilité d’une stabilité et de gain plus élevés, et par conséquent des coûts de fonctionnement moins élevés pour les agences ou patron de réseau qui n’ont plus besoin d’avoir des charges salariales importantes …

DEPUIS QUAND CONSTATEZ-VOUS CE PHÉNOMÈNE MR JAMAIS ?

En fait, j’ai commencé à m’intéresser au sujet dans le début des années 2001, au sein d’un réseau immobilier. J’étais alors convaincu de la pertinence de ce principe basé sur le dynamisme de l’indépendant. D’ailleurs, déjà auparavent, on pouvait apprendre dans certaines enseignes de grandes sociétés immobilières, que les agents indépendants étaient plus dynamiques car mieux responsabilisés. Une intuition qui s’est par la suite confirmée, lorsque de grands noms du secteur, ont investi dans certains réseaux du genre. De plus, nombreuses étaient mes relations professionnelles à trouver le système des mandataires immobiliers, pour le moins génial. Attirés par l’indépendance, une totale liberté d’action dans l’exercice de leur profession et une diminution non négligeable des frais. Avant de partir pour le sud de la France, il y a quelques mois, j’ai mis en place un réseau de mandataires dans le Nord de la France.

D’APRES-VOUS QUELLES SONT LES RAISONS DE CETTE SITUATION ?

J’ai tendance à analyser cette progression des mandataires immobiliers selon deux critères.

Le premier vient certainement du manque de remise en question de bon nombre de salariés du secteur. En effet, fort de leur expérience, beaucoup de salariés voire de dirigeants d’agences dites classiques, refusent de s’adapter à l’évolution de la technologie, de la clientèle, de la société tout entière en fait. De ce fait, n’avançant pas avec leur temps, ils reculent en quelques sortes et se voient distancer de manière regrettable. Le manque d’unité peut également être une raison alors qu’il est toujours profitable, quand ce n’est pas indispensable, de se fédérer et de s’unir pour réfléchir ensemble et modifier les comportements, les méthodes de travail afin de repenser la profession.

Face à cette inertie de beaucoup, les mandataires immobiliers ont pris le pas et la formule étant si bien rodée, qu’elle séduit sans souci bon nombre de postulants au métier de l’immobilier.

QUELS SONT LES AVANTAGES DE CE STATUT DE MANDATAIRE ?

Et bien le mandataire immobilier qui se lance dans le métier, peut bénéficier d’une formation par le réseau auquel il va adhérer. Certains existent depuis de nombreuses années et ont fait leurs preuves. D’autres apparaissent depuis peu, suivant le même exemple. Des formations qui lui donnent toutes les clés pour démarrer, une assistance permanente qui lui permet de ne jamais être seul tout en conservant son indépendance.
Il a le statut d’indépendant mais ses charges sont bien diminuées par rapport à une agence n’ayant pas de bureau par exemple ce qui élimine tous les frais fixes (loyer, assurance, téléphone etc…). Il gère son temps comme bon lui semble cette liberté séduit.

De plus il est facile avec internet de travailler de chez soi, un luxe de nos jours auquel beaucoup aspirent. Tout est gérable à distance, une simplification du travail, une gestion de son temps, une diminution des frais et charges, l’indépendance …. Autant d’atouts en faveur de ce statut. Par conséquent, la voie du mandataire immobilier est suivie tout autant par les nouveaux venus dans le métier que par les salariés désireux de voler de leurs propres ailes ou encore les directeurs d’agences qui souhaitent ne plus être seuls à se débattre.

COMMENT VOUS VOYEZ L’AVENIR ?

Je pense qu’à moyen terme, les mandataires immobiliers deviendront prépondérants sur le marché.

Est-ce regrettable ? Je ne saurais vous le dire. Mais il est raisonnable de penser qu’il y a de la place pour tout le monde, et que les agences ainsi que leurs salariés devraient réagir pour valoriser leur expérience, leur expertise dans un métier qui ne s’invente pas du jour au lendemain et pour se faire, se battre afin de conserver leur position. Les mandataires immobiliers sont compétents, là n’est pas la question, mais les autres statuts existent depuis longtemps et devraient peut être réfléchir comment se défendre face à cette vague qui risque fort de les faire disparaître.

Nous profitons pour vous informer que nous recrutons sur le secteur du 13 (Bouches du Rhône)

GERARD JAMAIS Terres et Mas de Provence

Site internet : www.terresetmasdeprovence.com

Recrutement : Mme REBOUL DANIELLE 04 42 48 90 29